Je me lance un challenge : je n’achète plus rien !

Nous sommes au début du mois d’avril, le moment habituellement choisi pour faire ensemble le point sur nos achats du mois précédent. Sauf que… Pendant le mois de mars une chose rare est arrivée : je n’ai rien acheté ! Et oui, j’ai reçu un sublime colis de la marque Olly lingerie dont je te parlerai bientôt (unboxing ICI et produits portés LA), mais à part ça aucun achat ! Mais que se passe-t-il ? Est-elle malade ? A-t-elle arrêté de se vêtir ? Un nouveau challenge ?

Photo Pinterest

Non, je ne suis pas devenue nudiste

Tout d’abord, pour clarifier les choses, je tiens à préciser que je n’ai pas décidé d’opérer à un virage à 180 degrés. Non, je n’ai pas poussé ma démarche pour une mode plus responsable au point de ne carrément plus mettre de vêtements. Les tentations furent nombreuses, mais j’ai su resister à l’appel des sirènes de l’achat compulsif.

Un dressing plein, un esprit brouillon

En effet, face à toutes les merveilles croisées sur internet et que j’aurais très envie d’avoir dans ma garde-robe, cette dernière a dit « stop ». En fait, à force d’accumuler les pièces – même conscious – mon dressing m’a envoyé des signaux pour me faire comprendre que ça ne pouvait pas continuer comme ça. D’abord, la pénurie de cintres. Or, pas question de mettre plusieurs vêtements sur le même cintre, parce que ça c’est clairement le début de la fin – surtout le début du grand n’importe quoi. Ensuite, les vêtements ont été de plus en plus serrés et difficiles à visualiser et à atteindre. Et tu connais l’adage p’tit pote : « un dressing sain pour des looks incroyables ». En effet, impossible d’avoir l’esprit clair avec un dressing plein à craquer. Du coup, les tenues deviennent répétitives et moins efficaces. Le cercle vicieux s’installe : une garde-robe pleine, aucune envie de fouiller dedans. Donc, tu mets toujours la même chose, tu laisses des vêtements dormir et pourtant tu as l’impression de ne rien avoir à mettre. Du coup, tu achètes… GASPILLAGE ! Exactement ce que nous essayons d’éviter par ici, non ?! Conclusion : il est temps de dire stop en arrêtant l’accumulation par d’achats inutiles.

Photo Pinterest

Un porte-monnaie plus dodue

L’autre point positif quand tu décides d’arrêter de remplir un placard qui renferme déjà tout ce qui est réellement nécessaire – et au-delà – c’est que tu arrêtes de dépenser de l’argent dans le shopping. En réalité, à moins d’avoir besoin d’une pièce en particulier, pourquoi acheter. Raisonnement plus facile à formuler qu’à appliquer, bien évidemment. Mais, la perspective d’un porte-feuille plus rempli et d’un banquier heureux peut être une motivation. Pas besoin de vêtements + un mental d’acier = plus d’argent pour faire d’autres choses. Par exemple, des voyages, des soins, des économies… Enfin bon, tu as compris p’tit pote ! En plus, d’arrêter de gaspiller les vêtements que j’ai déjà, je voudrais arrêter de gaspiller mon argent aussi.

Résiste, prouve que tu existes

Le problème le plus courant avec les vêtements, c’est d’avoir souvent la sensation de ne pas en avoir assez, ou d’avoir besoin de nouveautés, de changement. Toi aussi tu connais ce fameux moment où tu es convaincu.e que tu n’as plus rien à te mettre, p’tit pote ?!

Réapprendre à apprécier ce que l’on a

Plus rien à se mettre ?!? Et pourtant, tu es là devant ta garde-robe pleine de vêtements, pleine de pièces plus incroyables les unes que les autres que tu as pris plaisir à choisir, à chiner et à rechercher… En fait, à force de remplir, je ne voyais plus ces petites beautés dans lesquelles j’ai pris plaisir à investir. Des pièces faites à la main, des merveilles de seconde main… Toutes ces pièces un peu uniques avec lesquelles j’adore constituer des looks chaque jour. Telle Marie Kondo, je fais un tri dans mon dressing et mon esprit. J’ai remercié chacune des pièces qui le remplissent (trop). Aussi, je leur fais maintenant la promesse de les user ou de les laisser partir vers d’autres propriétaires avant d’en trouver de nouvelles qui les éclipseraient momentanément avant d’être elles aussi remplacer de manière injustifiée. Bref, j’ai fait le vide pour y voir clair.

Image Pinterest

Trouver d’autres alternatives

Louer ses vêtements

Toutefois, ne nous cachons pas que changer ses habitudes du jour au lendemain, c’est compliqué. Nous le savons très bien p’tit pote, puisque c’est exactement ce cheminement que nous faisons ensemble par ici et sur Instagram (ICI). Du coup, pourquoi ne pas trouver des moyens pour que les envies d’achats supplémentaires et non nécessaires passent. En y réfléchissant, j’ai clairement tous les basiques possibles dans mon placard, même plus ! D’abord, je te suggère de relire quelques articles déjà publiés par ici, notamment CELUI-CI qui proposent des idées pour éviter la sur-consommation inutile. Ensuite, pour assouvir le besoin permanent de nouveauté, aller au-delà de la possession de basiques à profusion, pourquoi ne pas injecter un peu de l’argent économisé par l’absence d’achat dans un abonnement de location de vêtements ?! Je t’ai déjà parlé du concept Une robe un soir (ICI). Enfin, tu peux aller t’abonner à ma page Instagram (ICI), car je compte y proposer des listes de sites de location super cool que tu pourrais tester pour voir la location autrement. A suivre donc…

Image Pinterest

Préparer des outfits qui déchirent

Enfin, astuce pour ne pas négliger les pépites de notre dressing les jours de flemme : préparer ses tenues en avance. Je sais que ça peut paraître un peu relou comme ça, mais pourquoi pas ? Sur une journée, l’idée serait de se plonger dans sa garde-robe – pourquoi ne pas la trier en même temps – et de composer des looks qui déchirent à tête reposer. Faire des essayages cools tester des choses et prendre des photos… Comme ça, quand tu n’as pas le temps de réfléchir et que tu commence instinctivement à remettre encore la même chose, tu regardes les photos que tu as prise et tu te diriges vers une tenue certes, qui ne demande pas de réfléchir car déjà préparée, mais incroyable car constituée de tes pièces adorées et merveilleuses. De quoi en mettre plein la vue sans se creuser la tête la veille – ou 5 minutes avant son rendez-vous !

Image Pinterest

En résumé

En fait, même avec l’intention de se responsabiliser dans sa consommation, notamment de mode, les améliorations sont toujours possibles. Depuis le début de ce blog et de notre démarche commune vers une mode conscious, les ajustements ont été nombreux. En réalité, chacun y allant à son rythme avec ses gestes individuels – mais qui feront toujours la différence – il est toujours possible de s’améliorer. Aujourd’hui, je décide donc de changer une nouvelle habitude : celle de constamment acheter quelque chose alors que je n’en ai pas besoin. C’est aussi grâce au listing de nos achats mensuels que j’ai réussi à réduire ces derniers, jusqu’à arriver à essayer de les rendre totalement nul à partir d’aujourd’hui. Et toi, p’tit pote, où en es-tu ? Prêt.e à sauter le pas du zéro achat ? Quelles autres alternatives proposes-tu pour éviter de craquer ?

Ma page Instagram : @marieliiily

Ma page YouTube : Marieliiily

Ma page Tik tok : @marieliiily

Marieliiily

One thought on “Je me lance un challenge : je n’achète plus rien !

Leave a Reply

Your email address will not be published.